fbpx

Bijoux Fantaisie

Les outils

Cet article fait partie d’une série d’article autour de la bijouterie fantaisie. La semaine dernière, nous avons vu les différences entre bijouterie fantaisie et bijouterie joaillerie, ainsi que les aspects légaux de ce métier artisanal. Je vous ai montré les premiers outils, et les apprêts nécessaires pour débuter. Ces articles font écho à des vidéos tuto qui sortent sur ma chaîne YouTube. Aujourd’hui, basé sur la vidéo de jeudi dans laquelle je vous apprends à réaliser 2 bracelets pour l’été, nous allons découvrir les différentes pinces utiles à la confection de bijoux, puis les apprêts présents dans ce tuto.

Le matériel nécessaire

POUR RÉALISER DEUX BRACELETS POUR L'ÉTÉ

Vous aurez besoin de :
– 3 pinces : plate, ronde et coupante,
– plusieurs tiges à boucles ou à bout plat,
dans la vidéo je vous montre comment utiliser des tiges à bout plat
– 1 fermoir,
– 1 chaîne à maillon,
– plusieurs anneaux,
– plusieurs perles,
ici des perles colorées et une perle en agathe
– des coupelles pour entourer la perle (facultatives).

Attention : Les perles doivent avoir un diamètre de trou permettant d’y faire passer les tiges. Les petites perles utilisées pour le tissage par exemple, sont souvent trop petites.

Les outils

Ces trois pinces sont des incontournables pour réaliser des bijoux. N’hésitez pas à y mettre un peu le prix afin d’avoir des outils de qualité si vous souhaitez en faire votre métier. Il vaut mieux des bons outils que des outils pas chers mais qui abîmeront vos apprêts lors du montage. Evidemment, pour les petits budget et pour une réalisation occasionnelle,  je ne peux que vous conseiller les kits que l’on trouve dans les enseignes du type Tiger ou Hema.

pinces

La Pince Plate

pince plate

Je vous ai déjà présenté la fameuse pince plate dans l’article précédent. C’est vraiment la pince dont on ne peut pas se passer.

La Pince ronde

La pince ronde ou pince à bec rond est une pince très utilisée dans le modelage des fils de fer. Je l’utilise principalement pour réaliser des boucles au bout de mes tiges lors de la création de bijoux, mais elle permet aussi de travailler les fils de fer afin de leur donner des formes. C’est une pince que j’utilise aussi souvent lors de mes ateliers créatifs car elle va me permettre de façonner le fil comme je le souhaite.

pince ronde

Dans cette courte vidéo, découvrez comment ouvrir un anneau avec une pince plate et une pince ronde :

La Pince coupante

pince coupante

La pince coupante est une pince de bricoleur, j’ai longtemps utilisé la pince coupante de mon père qu’il utilisait pour bricoler. C’est elle qui vous permet de rajuster les tailles de vos tiges et de couper vos fils de fer.

Dans cette courte vidéo, découvrez comment réaliser une boucle sur une tige de fer avec une pince à bec rond.

Les apprêts

Dans l’article précédent, je vous présentais les anneaux, les boucles d’oreilles et les pinces, aujourd’hui nous allons voir les différents types de tiges et de chaînes. Nous en profiterons pour parler laiton, acier inoxydable et plaqué or/argent.

apprêts

Les tiges

Il en existe de plusieurs types et de plusieurs tailles. En type de tiges, vous trouverez la tige à bout plat, la tige à boucle et la tige à bout rond. J’ai longtemps travaillé avec tous les types de tiges avant de me rendre compte que la tige à bout plat était la seule dont j’avais vraiment besoin. Il en est de même pour les différentes tailles. Je n’achète que des grandes tiges. Cela me permet de couper à la longueur souhaitée et mes restes de tiges sont réutilisés lors de nouveaux projets. Parfois même mes déchets de tiges deviennent de petits anneaux ! Une fois que l’on sait manier la pince ronde, les possibilités semblent infinies !

tiges
tiges

Il est important de faire attention au diamètre de vos tiges, des tiges trop épaisses vous empêcherons de travailler avec des perles trop fines et à l’inverse, des tiges à bout plat trop fines ne retiendront pas les perles au diamètre trop large.

Les chaînes

Il existe énormément de chaînes ! Style, largeur, dimension, matériaux, taille de maille, formes, etc. J’ai choisi de vous en présenter 3 grandes familles, qui vont me permettre de vous parler des chaînes en général. Néanmoins, mon conseil : allez en boutique, regardez, touchez et soupesez les chaînes, c’est encore le meilleur moyen de les choisir.

chaines

La chaîne "serpent"

chaine serpent

Ici je vous montre la chaîne dite serpent. Elle fait partie de ces chaînes qui ne se montent pas avec juste des anneaux, vous devrez acheter des caches noeuds ou des embouts spécifiques afin de monter cette chaîne. Elle est vraiment intéressante à travailler dû à sa rigidité, qui lui donne un maintien certain. Elle n’est pas vraiment préconisée pour la réalisation de bracelets ou de sautoirs justement à cause de cette rigidité.

La chaîne à billes

On trouve aussi les chaînes à billes. Comme la chaîne serpent, elle nécessite des embouts spécifiques tels que des connecteurs de chaîne à billes ou encore des calottes. Ce type de chaîne est parfait pour des sautoirs, elle est très souple et permet même de faire des noeuds simples sur la chaîne directement, ce qui peut donner un rendu intéressant !

chaine à bille

La chaîne à mailles

chaines

La chaîne à mailles est la plus répandue. On trouve différentes formes d’assemblage des maillons sur la chaîne, il existe un nombre incalculable d’appellations et je ne voudrais pas vous induire en erreur, je vous conseille vraiment de vous rendre en magasin et de demander conseil suivant vos besoins. Ici, je vous en présente 3 que j’apprécie : avec des maillons ovales, avec des maillons ronds et en gourmette. L’avantage que présente ces chaînes, c’est de pouvoir travailler avec des anneaux, le fait qu’elles s’adaptent à presque tous types de projets, qu’elles sont faciles à trouver et simples à monter. Mais aussi parce qu’il n’y a pas toujours besoin de “couper“ la chaîne, vous pouvez simplement ouvrir certains maillons pour diviser votre chaîne.

Les matériaux

La semaine dernière je vous disait que la réglementation française nous empêchait d’utiliser des alliages contenant du plomb, du nickel ou du cadmium. Ainsi nos apprêts sont couramment en : laiton, plaqué ou acier inoxydable.

LE LAITON

C’est un alliage de zinc et de cuivre, on le reconnaît à sa couleur jaune et au fait qu’il est non magnétique (petite astuce simple pour le reconnaître). Il va avoir tendance à s’oxyder avec la transpiration et à faire du vert de gris. Pour l’entretien, il est nécessaire d’utiliser un produit adapté.

LE PLAQUÉ

C’est souvent un apprêt en laiton qui est recouvert d’une couche d’argent ou d’or. Ce mélange peut amené le bijou à rouiller, il est donc nécessaire de l’entretenir.

L'ACIER INOXIDABLE

Son avantage est d’être comme son nom l’indique : inoxydable. Il ne rouille pas et ne change pas de couleur. Il est aussi hypoallergénique.

Bonus Astuce : Comment faire une perle avec deux boucles de chaque côté ?

Cet article vous plu ? Dites-le moi en commentaires. Et pensez à le partager sur les réseaux sociaux !

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Créativement,

Annabelle de La Nabelle